4 règles pour bien réussir son isolation

réussir son isolation

Vous souhaitez mettre en place ou rénover l’isolation de votre demeure ? Suivez ces quelques règles indispensables pour pouvoir profiter de tous les avantages d’une isolation.

1. Se conformer à la réglementation thermique « Existant »

Pour jouir de tous les avantages d’une isolation dans votre demeure, vous devez vous conformer à la RT Existant. Celle-ci est une réglementation thermique qui a été mise au point par l’état pour définir les performances techniques des isolations rénovées. Elle est conforme aux réglementations européennes sur la performance énergétique des bâtiments et vise à réduire les dépenses énergétiques des ménages.

Pour ce faire, cette réglementation apporte une modernisation des dispositifs d’isolation thermique. Elle inclut également le chauffage, la ventilation… Par ailleurs, vous devez savoir que la réglementation thermique demande un certain niveau de performances thermiques minimales. De ce fait, il est impératif d’avoir un choix réfléchi au moment où vous envisagez d’acheter les matériaux et les équipements. Faites vous aider par un spécialiste.

2. Effectuer un bilan énergétique

La seconde règle indispensable pour réussir l’isolation dans votre maison, c’est d’identifier les équipements et les éléments énergivores. Avant de rénover ou de mettre en place tous les équipements d’isolation, vous devez donc faire un bilan énergétique. Il s’agit d’un document d’analyse énergétique qui est souvent réalisé par un spécialiste. Il analyse minutieusement votre demeure, ses matériaux, mais surtout les dépenses d’énergie de l’habitation.

Après le diagnostic effectué par le professionnel, votre maison aura une note allant de A à G. La note A représente un logement performant en matière d’énergie et respectueux de l’environnement. Tandis que G est une note attribuée à un logement énergivore et polluant. À l’issue de cette analyse, vous aurez la connaissance du type de travaux à réaliser afin de mettre en place un niveau énergétique performant.

3. Faire usage des matériaux isolants écologiques et performants

Afin de garantir une bonne isolation et une résistance thermique fiable, la sélection des matériaux isolants doit être minutieuse. Optez pour des matériaux performants ayant des grandes épaisseurs et conductivités. Ils doivent également avoir une grande densité pour qu’un tassement éventuel ne vienne pas altérer la résistance thermique.

Vous pouvez, par exemple, choisir la ouate de cellulose ou la fibre de bois qui procurent une chaleur supérieure à 2000J/kg.K. Il faut bien évidemment s’assurer que la densité soit acceptable, soit supérieure à 50kg/m3. En effet, ces matériaux pourront garantir un air sain dans la maison, atténuer l’impact environnemental dans celle-ci, et ont une durée de vie illimitée.

4. Installer un système de ventilation

Vous devez savoir qu’une bonne isolation va de pair avec une bonne ventilation de votre demeure. Toutefois, l’air intérieur doit être suivi de près, car il est plus pollué que l’air extérieur. À noter qu’on passe les 80% de notre temps en interne. Pour une ventilation assurée, l’air est prélevé de l’extérieur d’un seul et unique point. Avec un filtre fin, il sera filtré pour neutraliser l’humidité ainsi que les polluants, entre autres, les particules fines et les pollens. Après cela, l’air sera insufflé dans les pièces de votre maison, et est diffusé sur l’une des strates de la couche d’air. La température est ainsi maîtrisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *