Les moments propices pour refaire intégralement sa toiture

refaire intégralement sa toiture

Rénover la toiture est indispensable pour protéger la structure de votre demeure, mais aussi pour assurer votre confort au quotidien. Toutefois, il n’est pas toujours facile de connaitre le moment propice pour effectuer ces grands travaux. Quand refaire la toiture ?

Une défaillance apparente de la toiture : un signe alertant

Pour voir si votre toiture connait une défaillance ou non, il est recommandé d’effectuer un contrôle régulier de celle-ci au moins une fois par an. Toutefois, après le passage d’une grosse intempérie, il est fortement conseillé de faire une revérification. Pour un contrôle simple, vous pouvez, par exemple, le réaliser vous-même. Tandis que pour un contrôle de A à Z, il vaut mieux faire appel à un couvreur professionnel. À l’issue de cette vérification annuelle ou après les intempéries, si tout élément de couverture, entre autres, la tuile ou l’ardoise s’est cassée ou s’est envolé, il est nécessaire de les remplacer intégralement.

À part cela, s’il y a des infiltrations d’eau, une fuite évidente ou encore une grande déperdition de chaleur, plus de doute, votre toiture doit être rénovée. En outre, si l’apparition de mousse et de lichen est fréquente, vous devez être alerté. En effet, ces contaminations vertes sont signe de porosité du toit et d’une dégradation de la protection offerte par la toiture.

La meilleure saison pour rénover la toiture

Une fois que vous vous êtes décidé à rénover partiellement ou intégralement votre toiture après le contrôle, sachez que toutes les saisons ne sont pas recommandées pour effectuer les tâches. Les deux périodes idéales s’avèrent être en automne et au printemps. En effet, lors de la saison estivale, la température est très forte. À ce moment-là, si vous souhaitez, par exemple, mettre en place des bardeaux d’asphalte. Cela ne se fera pas correctement. Quand ces éléments sont très chauds, les gravillons disposés à la surface de la toiture peuvent se détacher facilement, surtout si l’on marche dessus.

Par ailleurs, la neige, la glace, la pluie et le vent ne favorisent pas le travail en extérieur des couvreurs. Hormis cela, avec une température au-dessous de 5°C, les bardeaux sont cassants et nécessitent d’être collés en complément du clouage afin de ne pas être emportés par le vent. Le même cas se présente avec presque tous les matériaux de revêtement de toiture.

Comment faire pour éviter une rénovation fréquente ?

Il est vrai que la rénovation de la toiture est indispensable pour offrir protection et confort dans votre demeure. Il est indispensable de le réaliser au moins tous les 25 ans. Toutefois, si vous ne voulez pas que celui-ci se fasse fréquemment, par exemple, tous les 5 ans, il est conseillé d’effectuer un entretien régulier. Vous pouvez, entre autres, nettoyer ou démousser votre toit tous les ans, ou encore appliquer de façon périodique divers traitements.

Ces entretiens et petites réparations vous permettront d’éviter de grandes dépenses et d’économiser en facture d’énergie. Ils contribuent également à la protection de la structure contre les intempéries tout en augmentant la longévité de la construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *