Période idéale pour le traitement de la toiture

traitement de la toiture

Élément protecteur de la maison, la toiture nécessite un traitement régulier afin qu’elle conserve son bon état. À noter que c’est la partie de la maison qui est la plus exposée aux intempéries et aux dégradations. La toiture est agressée naturellement par des mousses et des lichens, mais aussi par les pluies acides, les retombées atmosphériques, la pollution et le vieillissement des matériaux.

Démousser et nettoyer la toiture deux fois par an

Pour entretenir au mieux votre toiture, un nettoyage et un demoussage d’une à deux fois par an sont indispensables. La première période idéale est au printemps. À ce moment-là, vous pouvez contrôler si les rigueurs de l’hiver n’ont pas causé de dommages. Tandis qu’à la fin de l’automne, un autre entretien est nécessaire. À noter qu’à cette saison les feuilles des arbres tombent.

Pour un traitement efficace de la toiture, assurez-vous en vérifiant la météo d’avoir deux ou trois jours sans pluie pour effectuer les tâches. En principe, la pluie aura pour effet d’enlever tous les traitements déposés sur la toiture pour son entretien. À part cela, les périodes de grosses chaleurs sont aussi à éviter. Avec la chaleur, les produits appliqués risquent d’évaporer plus rapidement et leur effet sera amoindri. En plus de cela, quand il fait chaud, les tâches demandent plus d’efforts. La température idéale est de 20°C.

Les bonnes raisons de faire un traitement annuel

Un traitement annuel de la toiture permet de prolonger la durée de vie de celle-ci. En principe, les tuiles ou autres revêtements sont exposés toute l’année à la pluie, à la neige, au vent, au gel, à la chaleur, à la pollution et aux colonisateurs verts. Au fil du temps, ces éléments pourront abîmer la couverture, surtout lorsque celle-ci passe le cap des 10 ans. Si certains signes se présentent, un entretien immédiat est indispensable. On compte, par exemple, les petits morceaux de tuiles retrouvées dans les gouttières ou par terre. Ceux-ci peuvent indiquer une érosion due au gel.

Si en inspectant l’état de votre toiture vous retrouvez des mousses enracinées, vous devez être alertés et procéder au plus vite à un démoussage. À savoir que les mousses peuvent compromettre l’imperméabilité du toit et le rendent particulièrement exposé au gel, car les tuiles deviennent poreuses et fragiles.

Zoom sur les divers traitements de la toiture

Après avoir nettoyé et démoussé votre toiture, vous pouvez appliquer divers produits sur votre toit, entre autres, les traitements anti-mousses. Ces derniers permettent d’assécher les mousses déjà présentes, de supprimer les germes et les racines en profondeur et de prévenir la nouvelle colonisation verte. À part cela, il est recommandé d’appliquer un traitement hydrofuge. En plus d’être une barrière protectrice contre l’humidité et les eaux de pluie, celui-ci aide à maintenir le toit en bon état et les tuiles dans leur couleur d’origine. Il prévient également les fissures, les infiltrations d’eau et même la formation des mousses et des lichens.

En outre, vous pouvez utiliser un traitement anticryptogamique qui permet d’éviter le changement d’aspect de votre toiture et la rétention d’eau. Cet élément prévient aussi l’accélération du vieillissement des matériaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *