Comment réaliser la pose d’une charpente traditionnelle ?

pose d’une charpente traditionnelle

Vous désirez réaliser la pose d’une charpente traditionnelle. Mais vous ne savez comment procéder. Découvrez en lisant ce contenu, les étapes de la pose d’une charpente traditionnelle. 

re étape : L’installation de l’entrait de bas de ferme

La mise en place de la ferme traditionnelle doit se faire sur de solides bases. Vous devez alors commencer par poser sur les deux côtés du mur, votre entrée de bas de ferme. Celui-ci est composé de deux bastaings. Par la suite, vous ferez chevaucher ces bastaings à l’endroit qui leur est destiné. Cette liaison sera consolidée grâce à des clous. Ces derniers seront fixés après chaque mètre. Veillez à ce que les bastaings soient au même niveau. 

2ème étape : La mise en place des madriers

Les madriers sont des éléments qui porteront votre installation. Il vous en faut deux. Disposez-les de façon juxtaposée à l’endroit prévu à cet effet. Le diamètre entre les deux madriers doit être de même dimension que le poinçon à poser entre ceux-ci. 

Fixez au milieu des madriers, une vis destinée à fixer le poinçon. 

4ème étape : La mise en place du poinçon et des contrefiches

La mise en place du poinçon et des contrefiches

Placez et fixez le poinçon à la place qui lui est prévue entre les deux madriers. Les deux contrefiches seront ensuite emboîtés dans le même sens que celui des madriers. Vissez bien, de façon à tenir votre installation. 

Vous fixez ensuite le bout des contrefiches au centre des arbalétriers.. Dès que tout est mis en place, les vis seront remplacées par des baguettes à bois en forme ronde. Vous allez les découper après.

Par ailleurs, vous gardez les vis qui maintiennent les bastaings en place. Mais vous remplacez toutes les autres par des chevilles à charpente.

5ème étape : La mise en place des arbalétriers

Posez les arbalétriers qui permettront de maintenir les pannes intermédiaires de façon perpendiculaire. Notons que ces arbalétriers doivent disposer d’échantignoles.

Les deux arbalétriers seront ensuite emboîtés aux entraits bas de ferme ainsi qu’aux deux côtés de votre poinçon. Vous fixez le bout des contrefiches au centre des arbalétriers. Ce qui formera une sorte de fermette.

Par ailleurs, le nombre de fermettes que vous réaliserez va dépendre de la surface de votre maison. Pour ne pas vous tromper dans le calcul, il serait plus judicieux de vous faire assister par un professionnel. 

6ème étape : la mise en place de la panne faîtière

Lorsque vous finissez avec la création du nombre de fermettes nécessaires à votre installation, vous allez placer les liens de contreventement au centre du poinçon et de façon perpendiculaire aux contrefiches. Le rôle de ces liens est d’assurer le maintien de la panne faîtière et la répartition de la masse de celle-ci vers les fermettes. 

La panne faîtière sera ensuite emboîtée au bout des liens de contreventements. Puis vous y ajouterez des fixations. Fixez la panne faîtière au bout des liens de contreventements grâce aux Chevilles à charpente.

7ème étape : L’installation des pannes intermédiaires

Les pannes intermédiaires seront placées contre les échantignoles des arbalétriers et vous les fixerez correctement avec des clous de charpente.

8ème étape : La mise en place des chevrons

La mise en place des chevrons

Les chevrons doivent être fixés avant la panne faîtière et après l’entrait de ferme et les pannes intermédiaires. Pour y parvenir, utilisez des vis et une perceuse. 

Afin de connaître la mesure de l’espace devant exister entre chacun des chevrons, vous pouvez faire appel à un professionnel tel https://www.godeau-toitures.be.

9ème étape : La création des ouvertures 

Pour créer les ouvertures (velux ou fenêtres par exemple), vous aurez besoin de la mesure de la longueur du chevron. Avec un crayon, reportez cette mesure sur le chevron. Coupez ensuite ce dernier grâce à une scie égoïne. 

Deux poutres similaires seront ensuite placées de façon perpendiculaire au chevron ayant été découpées. Leur longueur doit être la même que celle de l’espacement séparant chaque chevron. 

Ensuite, servez-vous de la perceuse et des vis pour fixer les poutres au milieu et aux bouts. 

Mesurez la largeur de la fenêtre. Diminuez le résultat obtenu de 2 à 3 cm. Créez ensuite un autre chevron latéral ayant la longueur obtenue que vous fixerez à la fenêtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.